Surya and the Moon


Le bonheur, c’est lorsque ce que tu penses, ce que tu dis et ce que tu fais sont en harmonie. Gandhi

Mille émotions splendides

Mille émotions splendides

Il y a quelques jours, je sortais Kiara pour sa promenade habituelle du matin et il pleuvait. Kiara n’est pas vraiment fan de la pluie, et c’est vrai que dans le sud dès qu’il commence à pleuvoir c’est  l’apocalypse. Alors je la porte dans les bras et je l’amène en face de la maison où il y a une sortie de parking un peu abritée. Et là une jeune femme de ménage, qui devait certainement nettoyer l’entrée de l’immeuble d’à côté, débarque et commence à me parler de façon très agressive : « mais qu’est ce que vous faites ici, ce n’est pas vous qui devez nettoyer », en m’hurlant dessus et encore, je vous épargne tous les mots vulgaires. Je m’excuse poliment et lui réponds qu’avec toute cette pluie, cela partira naturellement et que mon intention n’a jamais été de l’importuner. Aucun de mes mots n’a réussi à apaiser la situation, elle a continué à crier sans m’écouter et je suis partie.

 Pourquoi cette jeune femme a-t-elle été aussi virulente avec moi ? Pourquoi mon « action » l’a autant perturbée et pourquoi cela n’a-t-il pas été possible d’engager une communication plus calme ? Quelle est la meilleure façon de communiquer avec les autres et qu’attendons-nous d’eux ? Que se passe-t-il en nous quand on ressent de la colère ? Pourquoi ne réagit-on pas tous de la même façon ? Ecoutons-nous vraiment ce que l’autre essaye de nous dire ou est ce que nous réagissons en fonction de notre propre vécu ?  Comment faire pour vivre sereinement nos relations ?

Les relations humaines sont tellement complexes et comprendre ce qui se tisse dans l’interaction à l’autre me passionne. Vivant dans cette société, nous sommes, malgré nous, obligés de faire face aux autres et notre façon de nous comporter est capitale si on souhaite évoluer dans un climat apaisé.

Combien de fois vivons-nous mal une situation qui est liée aux autres ? Un conflit avec un collègue de travail qu’on juge trop dur avec nous, notre enfant qui selon nous ne nous donne pas assez d’attention, notre conjoint qui nous semble trop critique.

 

– Vivre pleinement nos émotions

 

Mille émotions nous traversent dans une journée et nos comportements et actions en découlent. Bonheur, colère, peur, dégout, tristesse, culpabilité, mépris, honte, enthousiasme et j’en passe. Si les émotions sont naturelles et essentielles, elles sont trop peu comprises et appréhendées. Depuis que nous sommes petits, on nous apprend trop souvent à cacher nos émotions. Combien de petits garçons on dû entendre que pleurer c’était un truc de filles ? Que se passe-t-il inconsciemment dans notre cerveau lorsque nous entendons ça ?

Les émotions, cette matière invisible mais si intense qui nous relie aux autres et pourtant, rares sont ceux qui osent les vivre pleinement et qui osent en parler. Les émotions nous confèrent à tous cette part d’humanité.

Nous avons tendance, à tort, de vouloir les classer dans des catégories, émotions positives, émotions négatives. Une émotion n’est jamais négative tant qu’elle est comprise et correctement vécue.

Dans des moments difficiles, il est normal et même vital de ressentir de la tristesse, de la peur, de la colère et savoir vivre et évacuer ses émotions est tellement plus bénéfique et libérateur que d’essayer de mettre un voile dessus et de les occulter. C’est difficile de comprendre ce qui se passe dans notre monde intérieur, car comme à l’image du macrocosme, il va lui aussi très vite et les émotions sont passagères et évoluent sans cesse.

C’est pour cela qu’il faut toujours garder dans un coin de notre tête qu’une émotion ne peut pas nous caractériser éternellement. Si on se définit comme une personne colérique, par exemple, c’est certainement parce que nous cristallisons trop souvent les situations dans lesquelles on ressent de la colère. Vivre pleinement l’émotion ne doit pas nous pousser à rester trop longtemps dans cet état. Et je sais à quel point cela peut-être difficile mais nous avons toujours le pouvoir de changer et ça demande un véritable travail de lâcher prise, essayer toujours au maximum de prendre du recul sur la situation que nous sommes en train de vivre. Un peu comme si nous devenions l’observateur de ce que nous vivons ; nous voyons la scène de plus haut et grâce à ce point de vue différent où nous nous voyons en train d’agir, une nouvelle vision de la situation pourra se créer. Se connecter simplement au moment présent. Notre organisme est merveilleux et nous lance souvent des signaux d’alerte à travers nos vagues émotionnelles pour nous aider à mieux nous connaître, il suffit juste que nous apprenions un peu plus à les écouter.

 

– Notre relation à l’autre où notre propre reflet –

 

Personnellement je suis hypersensible et je suis très influencée par mon état émotionnel au quotidien. Je vis tout intensément, de fous rires interminables à des crises de pleurs. Un rien peut m’affecter et j’ai tendance à tout prendre trop personnellement. Il suffit que l’intonation de la voix de l’autre ne soit pas assez chantante ou douce à mon goût pour que je sois déjà en train d’imaginer que cette personne à un problème avec moi ou qu’elle ne m’aime plus.

Or ce sont mes propres peurs qui surgissent à ce moment là et l’autre n’y est pour rien. On en attend beaucoup trop de nos relations. On aimerait que notre conjoint soit plus à l’écoute, nos enfants plus proches et nos amis plus présents. On est toujours en train de faire des suppositions inutiles ou d’interpréter ce que dit l’autre.

Et avec les textos alors là, catastrophe assurée, je ne compte pas le nombre de fois où l’on juge le message de l’autre complétement à l’inverse de ce que voulait exprimer réellement celui qui l’a envoyé. On transpose sur l’autre nos craintes et nos attentes en permanence, et bien que ce soit très souvent involontaire, la pression qui en découle sur l’autre est énorme. La vérité ne peut pas être absolue car elle est toujours vécue sous notre prisme personnel et subjectif. Ce qui est émouvant pour moi ne l’est pas forcément pour toi et de nombreux conflits seraient facilement évités si on commençait à mieux écouter. Il est intéressant de s’observer face aux autres. Si quelque chose nous déplait autant chez quelqu’un, demandons-nous avant tout pourquoi. Chaque émotion est porteuse de messages et les personnes autour de nous sont autant de miroirs potentiels pour nous faire grandir et aussi pour pointer du doigts les choses qui doivent être entendues.

 

– La puissance des mots –

 

Je n’ai compris qu’il y a très peu de temps l’importance et le pouvoir des mots. Les mots, un peu comme des formules magiques, qui peuvent complétement nous bouleverser.

« Que ta parole soit impeccable » nous apprend les accords toltèques. La parole n’est pas seulement un son, elle représente avant tout notre capacité à nous exprimer et à communiquer, à penser et à créer des événements dans notre vie. La parole nous relie à l’autre et est si puissante qu’un seul mot peut changer radicalement une vie. N’avez vous jamais ressenti les effets qu’un compliment ou qu’une critique pouvaient provoquer en vous ? C’est presque comme si une réaction chimique se produisait dans notre corps. Quel genre d’adulte deviendra un petit enfant qui a toujours entendu de la part de ses parents qu’il n’était bon à rien, trop maladroit ou trop bête ? Et on s’étonne encore de nos jours qu’autant de personnes souffrent de problèmes de manque de confiance en soi. La violence verbale est omniprésente, on ne se rend même plus compte des mots que nous employons, et on sous-estime trop les effets qu’elle peut créer. S’il ne nous viendrait jamais à l’esprit de frapper quelqu’un, car on reconnaît le coup comme une marque de violence, on doit aussi précautionneusement choisir les mots que nous employons. Entendre quelqu’un nous dire « j’ai honte de toi » est aussi douloureux qu’une gifle, et peut-être presque encore plus. Essayons toujours de diriger notre communication vers la douceur et la bienveillance, surtout qu’on ne connaît pas véritablement le bagage émotionnel de notre interlocuteur et ce que cela peut créer en lui .

 

– Employer les mots justes, une discipline de tous les jours –

 

Alors facile à dire ma petite Marie, mais quand on ressent de la colère ou quand on se retrouve face à quelqu’un qu’on juge trop dur et qu’on souhaite se « défendre », qu’est ce qu’on peut faire ?

Je pense que la communication positive est un véritable apprentissage et qu’on doit d’abord essayer au mieux de l’intégrer nous même avant de le demander aux autres. On ne peut pas continuellement reprocher des choses aux autres que nous n’arrivons même pas nous-mêmes à mettre en place. Si notre monde aujourd’hui est aussi violent et qu’on en veut à cette société de surconsommation, d’annihilation, de dureté, regardons d’abord comment nous nous comportons dans notre foyer, avec nos proches.

Si nous voulons que nos rapports avec les autres évoluent, nous devons nous-mêmes changer. Sois le changement que tu veux voir dans le monde, nous disait déjà Gandhi.

Comme dans n’importe quel apprentissage cela nous demande du temps et surtout de la volonté. Un peu comme dans un processus où on souhaiterait arrêter de fumer. Déconstruire petit à petit des automatismes et ne pas avoir peur des obstacles qu’on pourrait rencontrer. Si nous avons tendance à nous emporter facilement, à regretter des paroles ou des actions, alors mettons plus de conscience dans ce que nous entreprenons. Essayons toujours de nous demander si ce que nous nous apprêtons à faire ou à dire est juste, bon et utile pour l’autre et aussi pour nous. De nombreuses techniques, comme le yoga, peuvent nous aider dans ce processus de lâcher-prise. Si l’activité physique est primordiale pour la bonne santé de notre corps, des exercices pour nous aider dans notre développement personnel le sont tout autant.

La communication parfaite n’existe pas et c’est un travail de tous les jours. N’ayons pas peur de nos émotions et de dire quand quelque chose ne va pas. N’y a-t-il pas comme meilleur exemple pour nos enfants de leur montrer que pleurer n’a rien d’anormal et de venir s’excuser si on s’est mis en colère inutilement ? Faisons en sorte que nos actions et nos mots nous apportent, au quotidien et à nos proches, plus de douceur et de compréhension. Si je peux parfois me tromper, l’autre aussi. Se rendre compte de nos faiblesses ne pourra que mieux nous aider à accepter celles de notre entourage.  Puissions-nous avoir toujours en nous cette humilité de nous remettre en question et d’aller vers le plus d’amour possible. 

Devenir la meilleure version de soi-même et faire de son mieux.

 

Et vous, comment abordez-vous au quotidien toutes ces émotions et votre rapport à l’autre ?
Merci d’avoir pris le temps de me lire, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire et à diffuser cet article autour de vous 🙂
C’est grâce à vos partages et interactions que mon blog pourra mieux se faire connaître ! 
Marie
Partagez cet article


8 commentaires pour “Mille émotions splendides”

  • Toutes ces émotions qui nourrissent nos vies et qui les rendent belles mais parfois difficiles, la communication c’est la l’essence de la vie, merci pour ces réflexions ma puce

  • Merci pour cet article éclairé marie, un travail de conscience de chaque instant, que j’essaie de pratiquer pour chaque émotions soient vue et observées, en essayant d’en tirer des leçons continuellement, au jour le jour en vivant au moment présent sans cristallisation, quel merveilleux chemin s’ouvre à nous, la paix de l’esprit et l’ouverture du coeur .je t’embrasse
    tendrement 💝
    evelyne

  • Je crois que tu as tout dit… tellement vrai pour les textos le pire mode de communication qui soit à mon avis… je peux me torturer des nuits entières pour un message que je nai pas du interpreter…
    et la bienveillance… À l’école je me rends compte à quelle point nos mots peuvent dépasser notre pensée et avoir des répercussions sur les eleves… Merci pour ton partage 🙌🏻😍

  • Nous sommes tous des êtres d’émotions et les refouler c’est se renier soi même… Alors laissons aux émotions leur juste place et laissons les s’exprimer pour profiter pleinement, intensément de chaque moment de la vie, les émotions c’est la VIE!!!

Laisser un commentaire